L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

vendredi 15 juin 2018

Russie: les dessous pudiquement cachés du recul de l'âge de la retraite



Le jour de l'ouverture du Championnat du Monde de foot, le Gouvernement annonce les deux réformes particulièrement controversées, qui étaient pourtant niées aussi haut que fort avant les élections présidentielles : la hausse des impôts et le relèvement de l'âge de la retraite. Peut-être réellement faut-il réformer ces secteurs, mais la manière dont les choses sont faites laisse plus qu'à désirer. Se "cacher" derrière un évènement sportif mondial pour éviter la montée des contestations populaires et taire l'origine non-nationale de la réforme (OCDE et non Gouvernement) obligent à quelques réflexions.

jeudi 14 juin 2018

L'ouverture du Mondial relance le goût de l'Ukraine pour la provocation



Aujourd'hui s'ouvre la Coupe du Monde, mais je ne parlerai pas de foot. Car nous apprenons dans le même temps que l'Ukraine concentre des forces militaires aux frontières de la Russie. Une coïncidence certainement.

mardi 12 juin 2018

L'extrémiste président du Parlement ukrainien reçoit les honneurs de la République

En premier plan, Parouby, le nouveau président de la Rada ukrainienne


Il paraît que l'on ne choisit pas ses homologues. C'est en tout cas de cette manière que la presse française, légèrement embarrassée par la visite officielle de Andreï Parouby annoncée en grande pompe par la presse ukrainienne, le Commandant ultra-nationaliste du Maïdan devenu président du Parlement ukrainien, la Rada, réagit à cette visite, les rares fois où elle en parle. Alors revenons un peu sur cette personnalité que le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, estime "normal" de recevoir. Un individu qui a fondé un parti national-socialiste, un individu qui en tant que Commandant du Maïdan est impliqué dans l'affaire des snipers, un individu qui a provoqué le massacre d'Odessa du 2 mai 2014. Un individu qui a mis le pays à feu et à sang, pour en prendre le contrôle. Reçu "normalement" au Parlement français. De quelle normalité parle-t-on?

lundi 11 juin 2018

Un billet d'humeur (si, si, bonne) : Le G7 est mort, que faire d'un G6 ? Rien



Avec sa décontraction et sa violence habituelles, le Président américain vient d'écraser sous son talon le G7, face à une UE déconfite et trop faible pour réagir, un Canada dépassé et un Japon qui renforce ses liens avec la Russie. Pendant ce temps, l'Organisation de coopération de Shangaï, réunie en Chine, annonce une santé de fer. Que faire d'un G6 qui n'intéresse personne? Le modèle global mis en place par les Etats-Unis à la fin de la Seconde Guerre mondiale s'écroule sous nos yeux. Les Etats-Unis modifient les règles du jeu. Finalement, ce ne sont pas les Etats qui auront fanatiquement tout sacrifié au culte des "nouvelles technologies écologiques" qui auront leur place demain, mais ceux qui, appuyés sur une nation solide, auront la puissance de négocier. 

vendredi 8 juin 2018

Ligne directe avec V. Poutine: décryptage



Hier 7 juin s'est tenu la nouvelle édition de la Ligne directe du Président russe avec les habitants du pays. Plus acte de communication, qu'acte de pouvoir, c'est un exercice de transparence destiné à montrer la manière dont fonctionne la gouvernance, tout en permettant d'expliciter les nouvelles lignes politiques et de résoudre des cas particuliers. Retour sur l'évènement.

jeudi 7 juin 2018

La FIFA interdit la chanteuse russe Chicherina de concert à Rostov pendant le Mondial, trop politiquement incorrecte



Encore une information que la presse occidentale a décidé de ne pas traiter. En effet, elle est délicate. Et il ne faut pas porter atteinte à l'image de la liberté artistique, de la liberté d'expression. Eléments sacralisés dans le discours contemporain. La FIFA a interdit la chanteuse de rock russe Julia Chicherina de chanter devant les fans à Rostov-sur-le-Don, elle pourrait porter atteinte à l'image de la FIFA (sic). Nous vivons dans un monde merveilleux, l'essentiel est de ne pas l'oublier.

mercredi 6 juin 2018

Europe: vers la fin officielle de la liberté de la presse?



L'on a tous entendu parler du 4e pouvoir, celui des médias. A bien y réfléchir, il s'agit d'un abus de langage, car l'existence d'un pouvoir suppose un minimum d'autonomie. Or, le phénomène de concentration des médias que l'on observe en France dépasse largement nos frontières et se révèle être un phénomène global, relevant de la collusion entre le business et le politique. Plus qu'un "pouvoir", les médias, sous leurs différentes formes, sont devenus un instrument du pouvoir. Ce qui est institutionnalisé en Grande-Bretagne avec le reporting restriction, ce que tente d'affirmer en France F. Nyssen avec une maladresse salvatrice.