L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mardi 28 mai 2013

Medvedev: le Gouvernement démissionnera

Voir: http://newsru.com/russia/27may2013/politmedvedev.html

Lors d'une interview sur la chaîne nationale NTV, le Premier ministre Medvedev annonce que oui, le Gouvernement démissionnera. Mais quand? La question reste ouverte.

Les bruits autour de la démission du Gouvernement ont commencé dès sa formation. Selon les périodes, ils se sont calmés ou réactivés. Mais remettons cette déclaration dans le contexte actuel.
 
Depuis son entrée en fonction, le Président Poutine est aux prises avec un Gouvernement "d'opposition", autrement dit, un Gouvernement qui ne veut pas mettre en place la politique déterminée par la présidence, politique sur laquelle il a été élu. Or, officiellement, tout ce beau monde vient de Edinaya Rossiya. Donc, tout le monde fait partie de la majorité présidentielle.
 
Tel serait le cas si Edinaya Rossiya était un parti politique "normal". Or, au minimum deux courants s'y opposent et on en retrouve un à la Maison Blanche (gouvernement) et un autre au Kremlin (administration présidentielle). La situation est devenue ingérable. Un des deux camps doit sauter.
 
L'ultimatum a été lancé par Poutine, après qu'il ait déjà démissionné des ministres et fait partir Sourkov. Medvedev doit donc se soumettre ou se démettre, selon la formule consacrée en d'autres circonstances.
 
Il semblait que le Gouvernement avait compris le message et commençait à (réellement) travailler. Et ici intervient la déclaration de Medvedev. Comment la comprendre.
 
Premièrement, cela peut simplement ne rien signifier. De toute manière, il n'est pas maître de ce calendrier. Donc, oui, un jour, il y aura un autre Gouvernement, c'est normal.
 
Deuxièmement, il peut faire acte d'allégence (le pouvoir est quand même plus confortable que l'éthique) et sacrifier son Gouvernement pour en diriger un autre, totalement technique. Vu son passé, c'est tout à fait possible. Il mettrait ainsi fin à l'espoir de concurrents comme Koudrine ou Setchine.
 
Troisièmement, le combat est perdu et un de ces concurrents est en marche. Le temps qu'il arrive et le Gouvernement saute, il ne manque que l'occasion.
 
Un feuilleton pour l'élé à ne pas rater!
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.