L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mercredi 27 juin 2018

Sentsov: un vétéran de l'ATO déclare lui avoir fourni les moyens de l'attentat



Sentsov, le "cinéaste prisonnier du régime sanglant de Poutine", pour lequel toute la communauté internationale s'inquiète, oubliant - ou refusant - qu'il s'agit non pas d'art, mais de terrorisme. Le fantasme à la place de la réflexion. La reconstruction d'un monde plus "confortable", celui de la "Russie barbare". Un détail: un militaire ukrainien vient de reconnaître à la conférence de l'OSCE qu'il a lui-même fourni à Sentsov l'un des objets pour lesquels il a été accusé de préparer d'acte terroriste en Crimée. Confirmant bien ainsi la présence de ces objets et la volonté de préparer un acte de terrorisme. Silence dans la presse.

La presse ukrainienne vient de publier une information aussi intéressante, que surprenante et passée totalement inaperçue dans la presse occidentale, pourtant si inquiète du sort de Sentsov ou simplement glorifiant le prisonnier politique, comme nous pouvons le voir ici:





Nous apprécierons ici la manière dont le journaliste remplit son  devoir d'objectivité avec "le Mondial de Poutine":

Le journaliste du Monde fait encore mieux, il oublie totalement que Sentsov est condamné pour acte de terrorisme et manipule l'opinion en laissant croire que sa condamnation est liée à son activité de cinéaste, puisque rien d'autre n'est précisé ni dans le titre, ni dans le sous-titre (au moins le JDD le précisait dans le sous-titre):


Mais n'en voulons pas trop aux journalistes, ils ne font finalement que reprendre la position officielle de la communauté internationale fréquentable, elle-même reprise par leur gouvernement:



C'est dans ce concert bien rodé des lamentations, accusations, insinuations, qu'une voix dissonante apparaît. Et pas n'importe où: à la conférence organisée par l'OSCE sur la liberté d'expression en Ukraine (à l'occasion de laquelle l'Ukraine, dans toute sa splendeur, a refusé l'entrée à deux journalistes, un russe et une de RT). 

Un homme en vêtement militaire monte sur scène et déclare que c'est lui, dans sa voiture, qui a apporté à Sentsov un des objets (des explosifs, selon le site ukrainien) pour lesquels il a été condamné en Russie pour acte de terrorisme.

Pourquoi fait-il cela? parce qu'il veut que les services spéciaux ukrainiens fassent leur travaille et trouvent "les traitres" qui sont à l'origine de la fuite qui a conduit à l'arrestation de Sentsov.




Selon les photos publiées par le site ukrainien Strana.ru, il en ressort que cet individu s'appellerait de son vrai nom Sterikov, qu'il serait un vétéran de l'ATO (dont il porte les médailles) et qu'il participe par la voie de la diaspora canadienne à "l'aide" apportée à l'armée ukrainienne.

Donc, si l'on tire les conclusions qui s'imposent:
  1. Sentsov possédait réellement des explosifs lors de son arrestation - les preuves recueillies par la Russie n'ont donc pas été fabriquées;
  2. Sentsov préparait bien un acte de terrorisme en Crimée - l'accusation portée par la justice russe contre Sentsov est donc bien fondée;
  3. Sentsov n'est donc pas un prisonnier politique, mais un terroriste.
Nous attendons avec impatience une réaction de la presse occidentale, des "intellectuels", de la "communauté internationale" condamnant le terrorisme, dont nous souffrons tous aujourd'hui et dont Sentsov est devenu un des représentants.








5 commentaires:

  1. Dans la même ligne, après les tireurs du Maidan, les escadrons de la mort, grande tradition de nos régimes "démocratiques" :

    https://fr.sputniknews.com/international/201806271036966220-escadrons-mort-ukraine-azov-sbu/

    RépondreSupprimer
  2. Au passage on voit avec le journal "la croix" et le désir du papillon blanc, d'immigration au profit du capitalisme sauvage, pour qui roule le vatiskan: Mammon.

    RépondreSupprimer
  3. Azul . Bonjour . Je crois que la presse occidentale a perdu la Raison . comment peut - on qualifier un tournoi international de coupe du monde de Poutine . il faut être d'un esprit vraiment pervers pour interpréter cet événement sous ce vocable . une coupe du monde dans laquelle est impliqué toute une Nation ,toute une jeunesse et un Peuple , on ose écrire des commentaires si insidieux , une presse de bas niveau .

    RépondreSupprimer
  4. Encore une fois pris la main dans le sac des fakes news les occidentaux lécheurs de culs américains se retrouvent avec leurs médias devant la vérité. Porochenko laissera-t-il un ukrainien debout s'il veut exterminer toute opposition ou fera -t-il comme son compère Sakachvili, aller chercher un autre peuple à massacrer avec la bénédiction de l'Otan. ?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Karine, merci pour cette information ! Une pensée pour Piotr Pavlensky qui a disparu des écrans après avoir mis le feu à la porte de la Banque de France. Adulé un jour puis oublié quand il a fini de servir.

    RépondreSupprimer

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.