L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mardi 18 avril 2017

La Russie négocie l'équipement des Mistrals



Vous vous souvenez des Mistrals, ces porte-hélicoptères que la France a refusé de livrer à la Russie, rompant ainsi unilatéralement son contrat en raison du lancement par Kiev de la guerre contre les populations du Donbass? La Russie mène des pourparlers avec l'Egypte pour les équiper. La diplomatie française est vraiment à la hauteur de tous les défis!


En 2011, la France signe un contrat avec la Russie pour la construction et la livraison de deux porte-hélicoptères classe Mistral. En 2014, la France, suite aux déclarations américaines, déclare ne pas vendre ces navires tant que la Russie n'aura pas changé de politique en Ukraine. (Voici notre article sur le sujet). 

Toute cette agitation politique pour cacher la soumission totale de la France aux intérêts américains a couté cher aux contribuables, la France devant évidemment compenser le préjudice indûment causé (voir notre article ici).

L'effet positif, mais pour la Russie, est qu'elle a relancé sa construction navale militaire, plutôt avec succès.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Après la vente au rabais à l'Egypte de ces bateaux encombrants et inutiles, celle-ci s'est adressée à la Russie pour leur équipement. Puisque n'oublions pas qu'ils furent mis aux normes russes. Les négociations portent tant sur la livraison d'hélicoptères de combat que sur l'équipement des porte-hélicoptères.

Peut être les prochaines élections présidentielles nous donneront la possibilité d'élire un Président qui défende les intérêts français, sans hypocrisie. Sait-on jamais ... 

10 commentaires:

  1. Gouvernement de rabais et sous contrôle de l'UE et OTAN .

    RépondreSupprimer
  2. Tout farfelu qui ne dénoncera pas ou qui ne s'attaquera pas à la mise en esclavage du peuple ( des peuples) par la main mise des Banksters sur la finance Mondiale devrait être exclu. La meilleure manière de les exclure serait de boycotter les urnes en masse. Le dernier Président véritable que la France a eu, était l'Auguste Charles de Gaulle qui était déjà en 67 en guerre contre la mafia mondiale bancaire sioniste. Celui qui ne parle pas de ce problème centrale et en cause à toutes les injustices sur Terre n'est à mes yeux qu'un fanfaron ou un hypocrite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il suffit d'une seule voix dans l'urne pour que soit élu un président

      Supprimer
    2. hahaha êtes-vous sérieux? Président des mafias gouvernementales oui!...

      Supprimer
  3. je pense que l on osera pas nous en parler a la tele juste avant les elections comme le report (type annulaion en devenir) des 139 avions militaires commandes mais reporte en delai !!

    RépondreSupprimer
  4. La Russie à tout gagné dans l'affaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai jamais douter !

      Supprimer
  5. Début juillet 2014 avant les vacances parlementaires allemandes la chancelière Mme Merkel a tenu une conférence de presse. Lorsqu'est venue la question de l'Ukraine elle a évoqué la livraison des deux " Mistral " à la Russie . Elle a alors demandé publiquement au gouvernement français de ne pas livrer ces deux navires. Choqué par ce qui était une ingérence grossière du gouvernement allemand dans la politique française j'ai protesté par courriel auprès de l'ambassade d'Allemagne en France en concluant qu'il fallait informer la Chancelière que officiellement la France n'était plus sous occupation allemande depuis le 8 mai 1945. Sauf erreur , le gouvernement français n' alors pas protesté auprès de son homologue allemand. Ceci illustre la faiblesse notoire de la tête de l'état français.

    RépondreSupprimer
  6. ça fait un moment qu'on vote lidl en france!
    les Russes ont un vrai président, qui remplis bien son rôle (politique extérieur).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas en Russie, mais pas en Moscou, mais n'importe quelle autre ville, tu verra "un vrai president" C'est la misère. Corruption à fond !

      Supprimer

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.