L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

lundi 22 août 2011

Opération "Matvienko" réussie en toute illégalité

Валентина Матвиенко «прошла» в Совет федерации

Наталья Башлыкова


Valentina Matvienko, qui avait déposé sa candidature dans deux circonscriptions électorales municipales de la ville de Saint Petersbourg, a hier été élue dans les deux avec 95,61% à "Petrovsky" et 97,29% à "Krasnenkaya retchka". Elle choisira selon toute vraissemblance d'être députée de la deuxième circonscription. Selon le vice-président de la commission électorale de Saint Petersbourg aucune requète n'a été déposée contre ces élections et le taux de participation est record: 36,54% à "Petrovsky" et 28,90% à "Krasnenkaya retchka".

Il est attendu que V. Matvienko soit rapidement nommée représentante au Conseil de la Fédération au titre de l'organe législatif de la ville, puis qu'elle soit élue à la présidence de ce même Conseil de la Fédération - comme l'avait décidé le président Medevedev.

Donc l'opération "Matvienko" est réussie. Toutefois elle suscite des réticences.

Comme le précise cet article de Kommersant, l'opposition ne reconnaît pas les résultats des élections. Selon la députée de Spravedlivaya Rossiya, Oksana Dmitrieva, la campagne électorale s'est déroulée avec d'évidentes violations et lors du déroulement des opérations électorales, des signes ont montrés que des électeurs ont été achetés. De plus, elle rappelle que tous les observateurs présents lors des opérations de vote appartenaient au parti Edinaya Rossiya - au nom duquel se présente V. Matvienko.

Le leader du parti communiste, G. Ziouganov, pour sa part, a félicité Mme Matvienko pour sa victoire électorale, mais pas pour son score qui ferait pâlir d'envie plus d'une des républiques du caucase du nord.

Valentina Matvienko, pour sa part, répond que les élections ont été totalement transparentes et se sont déroulées avec la présence des journalistes.

En dehors de ces joutes verbales politiques, un article paru sur le site pravo.ru souligne les infractions commises à la législation électorale pour permettre l'élection de Mme Matvienko (voir l'article ici).

Cette élection, digne des habitudes contractées à la période phare de l'Union soviétique, a été rendue possible par des violations importantes à la législation.

Tout d'abord, le fait de déposer sa candidature dans deux arrondissements électoraux municipaux contrevient au point 4 de l'art. 20 de la loi de Saint Petersbourg du 14 novembre 2008 n° 681-118 sur les élections des députés dans les conseils municipaux d'arrondissement de la ville. En effet, cet article interdit formellement et explicitement de présenter, pour une même élection, sa candidature dans plusieurs arrondissements électoraux municipaux. Pourtant, les candidatures de Mme Matvienko ont bien été enregistrées par la commission électorale de la ville. Encore un détail, ce fait n'a été ébruité que le 31 juillet, après que le délai de depôt de candidatures ne soit clos.

Ensuite, les délais quant à la période du dépôt de candidature et de la réunion des signatures de soutien - ou de toute autre forme de soutien - selon le point 8 de l'art. 20 et le point 3 de l'art. 25 de cette même loi de Saint Petersbourg commencent 56 jours avant le jour des élections et doivent prendre fin - avec l'enregistrement ou non des candidatures - 36 jours avant le jour des élections. Or, bien que le jour des élections ait été fixé au 21 août, le groupe de travail de la commission électorale traitant les dépôts de candidature et la vérification des documents joints, a fini son activité le 27 juillet, soit 24 jours avant la date des élections.

On rappellera également que, en tant que Gouverneur de la ville, elle a pu débloquer de très importantes sommes budgétaires pour que les élections se passent bien dans ces deux arrondissements, à savoir 568 527 roubles pour "Petrovsky" (soit environ 14 200 euros) et 550 385,6 roubles pour "Krasnenkaya retchka" (soit environ 13 800 euros).

Pour autant ni la commission électorale de la ville, ni la justice locale n'ont trouvé de fondement pour mettre en doute la légalité de ces élections. En effet, la commission électorale de la ville a officiellement reconnu la légalité des élections et le juge à la cour d'arrondissement de la ville de Saint Petersbourg, Sergueï Kovalev, a rejeté le recours d'une habitante de Petrovsky.

Juste quelques faits pour illustrer la "propreté" incontestable de ces élections. Des journalistes observant le déroulement des élections dans un bureau où des élèves de l'école militaire sont arrivés en groupe avec leurs "supérieurs-professeurs" ont jeté leur bulletin de vote dans l'urne du vote à domicile. En voyant cela, un journaliste a demandé à ce que celle-ci soit ouverte afin de réparer l'erreur. Or, l'urne contenait déjà des bulletins, alors même que les votes à domicile n'avaient pas encore commencés. Justement lors des opérations de vote à domicile, des journalistes se sont vu refusés l'accès par les membres de la commission électorale. Des habitants du quartier, pour leur part, ont relevés que de nombreux électeurs fictifs figuraient sur les listes électorales. Notamment un immeuble entier en état de ruine ou encore des gens qui avaient déménagés depuis plus de 4 ans déjà.

Mais manifestement cela ne gêne personne. L'opération "Matvienko" a réussi. Peu importe les moyens quand on a la fin.

C'est en tout cas une bonne répétition de ce qui attend la Russie pour les législatives et les présidentielles. Tout va bien, les rouages fonctionnent à merveille!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.