L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mardi 15 janvier 2019

Fake news et ordre public : la Russie aux prises de la détérioration des sociétés post-modernes



En Russie l'émotion monte autour de deux projets de loi déposés en décembre dernier, l'un visant à sanctionner les critiques insultantes à l'égard des structures et symboles étatiques, l'autre suivant le mouvement international des lois anti Fake news. Le fantôme de la censure d'Etat fut immédiatement brandi, les textes largement critiqués, notamment par les institutions. Ce phénomène révèle en fait un problème beaucoup plus profond, commun à toutes nos sociétés post-modernes : la dégradation de l'individu commence à poser de sérieux problèmes, qui ne peuvent être résolus à coup de lois. Car le législateur ne remplacera jamais le maître d'école, ne compensera pas la débilité des programmes télévisuels, ne sera pas une planche de salut au milieu des méandres nauséabonds des réseaux sociaux. Le nihilisme se développe à merveille dans ces conditions. Il détruit l'Etat et la société, puisque l'individu est fragilisé.

lundi 14 janvier 2019

En extradant Kouznetsov, la France reconnaît l'efficience du système judiciaire russe



Ancien ministre local de la région de Moscou, Alexeï Kouznetsov, enfui en France, y a été interpellé pour des faits commis en Russie concernant des malversations à hauteur d'environ 400 millions d'euros. Depuis 2013, la question de son extradition traîne, contestée à chaque étape et relativement médiatisée. Mais comme il est vraiment difficile d'en faire un prisonnier politique, il a finalement été remis à la justice russe. Dans un silence médiatique français quasi-total. Et pour cause : cette décision emporte la reconnaissance du fonctionnement globalement normal du système judiciaire russe.

dimanche 13 janvier 2019

Gilets Jaunes : la mise politique en détention provisoire de Christophe Dettinger



Christophe Dettinger, après s'être rendu à la police et avoir regretté publiquement les coups portés aux forces de l'ordre qui tabassaient des Gilets Jaunes à terre, le gazage et les grenades de désencerclement n'ayant pas été suffisants pour faire reculer la foule, il a été immédiatement placé en détention provisoire par décision du tribunal correctionnel. Si juridiquement la décision est plus que surprenante et semble emporter un renversement du principe de liberté au profit de celui de la répression, stratégiquement elle s'explique tout à fait : au-delà des grands discours bisounours d'un monde merveilleux sans violence, historiquement seule la violence a jamais permis d'inverser un cours politique. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle est réhabilitée pour les forces de l'ordre,  non pas pour défendre l'Etat, mais le cours politique anti-étatique radicalisé par le régime de Macron.

jeudi 10 janvier 2019

Iles Kouriles : les relations russo-japonaises déstabilisées par un Traité qui a perdu tout son sens



En relançant les négociations autour d'un mythique Traité de paix entre la Russie et le Japon, celle-ci a ouvert la boîte de Pandore des îles Kouriles du Sud et de la question de leur souveraineté. En bonne logique, il est vrai, que tout conflit doit être réglé, le règlement acté, afin de poursuivre. Mais les conflits sont différents, pas seulement militaires, les Etats qui négocient ne sont pas toujours souverains. La détérioration des relations russo-japonaises qui peut découler de ce processus montre avant tout que seuls les vainqueurs peuvent conclure des traités. Et les imposer. La défaite ne se négocie pas.

mercredi 9 janvier 2019

De Skripal à Benny Hill, le pas a été franchi



L'affaire des Skripal est toujours en cours et il semblerait que la Grande-Bretagne se dépêche de détruire des éléments de preuves ... sans que l'on ne sache si finalement Serguei et Yulia Skripal sont bien en vie. Des articles étranges sortent dans la presse britannique, qui flirtent largement avec l'absurde le plus complet. Mais quelle importance, puisque la Russie a déjà été accusée.

mardi 8 janvier 2019

Gilets Jaunes : la campagne des Cents Fleurs de Macron ouvre le nouveau Temps des troubles



La révélation d'une France qui dérange, car ne s'inscrit plus dans le paysage idéologique post-moderne globaliste, cristallise les tensions entre une élite hors-sol et les aspirations d'une population de vivre normalement. Mais pas d'une normalité à la Hollande, bien au contraire, revenir vers un mode de vie humain et traditionnel, entre des êtres équilibrés, avec leurs défauts, mais se comprenant. Et en cela, les Gilets Jaunes reçoivent leur premier soutien officiel, celui de l'Italie, qui a ouvert la voie. La caricature de "Grand Débat National", campagne des Cents Fleurs de Mao, s'accompagne en toute logique d'une répression qui s'intensifie et est annoncée. Le virage anti-républicain du régime Macron est acté.

vendredi 4 janvier 2019

L'Ukraine prépare sa farce électorale, puisqu'il faut bien une tête parlante

Zelensky, le nouveau masque de l'Ukraine ?

Les élections se préparent en Ukraine, manifestement non pas dans l'intérêt du pays, mais contre la Russie, ce qui ne contribue pas à augmenter la confiance, déjà largement défaillante, des Ukrainiens dans les candidats qui se présentent. Environ 25% des électeurs seront gênés dans l'exercice de leur droit. Autant n'ont pas envie, a priori, d'y aller, aucun candidat ne représentant leurs intérêts. Alors un clown a été sorti du chapeau de la magie de la technologie politique, sourire à la Macron, version ukrainienne avec encore moins d'expérience. La farce se déroule à merveille : et les votants et les élus sont sous contrôle. Pendant ce temps-là, l'illusion de la légitimité électorale trésaille sur ses piliers ...