L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

lundi 8 juillet 2024

Législatives : des élections pour que rien ne change ... en pire


Surfant sur le slogan du "barrage à l'extrême droite", l'extrême gauche s'installe en France. Désormais ouvertement et sous la bannière de Mélenchon, dont le score personnel n'a pourtant pas bougé. Macron fait une remontée, qui laisse perplexe quant aux méthodes utilisées. Et le grand gagnant annoncé, le presque Premier ministre Bardella reste avec le RN en troisième position, bien loin du futur Gouvernement. Bref, rien ne change, seul le désordre s'amplifie. Car sortir un Gouvernement viable de ce marais va être une épreuve de force.

 

En période de crise socio-économique, il est normal que les Français attendent des dirigeants, qu'ils portent attention à ces questions. Mais la pseudo "gauche" qui s'avance, n'a rien de social. Les Français font la même erreur que les Britanniques, attendant de gauchos-bobos parfaitement globalistes et anti-systèmes, qu'ils reconstruisent la France et s'occupent de leur bien-être. Il est déjà annoncé que l'agenda intérieur et extérieur ne changera pas.

Ainsi, le Nouveau Front de Gauche, dont Mélenchon est la figure de proue, est en tête, mais n'aura pas de majorité suffisante avec ses 178 à 205 députés pour pouvoir constituer un Gouvernement. N'oublions pas par ailleurs, que Mélenchon est surtout un animal médiatique, il sait parfaitement rentabiliser les victoires des autres et sa fragile coalition ne tiendra pas les premiers remous politiques. A ce sujet, un décompte original vient d'être publié :


Ce sont les Verts et les Socialistes, qui font in fine la gloire de Mélenchon, et c'est lui que l'on entend en boucle.

La coalition de Macron atteint des scores inattendus avec 157 à 176 sièges. En plus des désistements de la grande opposition mélenchoniste en faveur de Macron, ce résultat soulève beaucoup de questions. Notamment, en ce qui concerne l'utilisation du record historique des procurations de vote et des algorithmes du vote électronique. Mais dans un cas comme dans l'autre, cela est invérifiable. Et c'est bien tout l'intérêt de ces méthodes "innovantes" à l'heure de la post-démocratie (donc d'un système qui n'est pas démocratique).

Reste le RN, en progression objective avec ses 113 à 148 sièges attendus, mais bien loin de la grande vague qu'ils commençaient à célébrer un peu tôt. Finalement, le RN continue à jouer son rôle : en criant bien fort à la lutte contre l'extrême droite, la véritable extrême gauche globaliste peut rester au povoir.

Toujours est-il qu'il va être difficile de constituer un Gouvernement avec cette Assemblée et tant d'hurluberlus. Mélenchon, dont LFI n'a que 75 sièges sans aucune amélioration, s'estime Premier ministre légitime et devant seul constituer le Gouvernement, sans négociations. Séjourné, qui a accepté avec plaisir les reports du NFP pour que la coalition macroniste ne perde pas (trop) la face, ne veut pas voir Mélenchon et ses proches au Gouvernement après la démission d'Attal. Marine Le Pen attend les présidentielles, il faut lui reconnaître qu'elle est très douée pour attendre.

Bref, bonnes vacances ! Ces élections ont rempli leur rôle : rien n'a changé, la situation continue d'empirer. 


23 commentaires:

  1. Extrait de Russia Today: "le RN arrive en troisième position alors qu'il comptabilise le plus grand nombre de voix, avec plus de 10,1 millions d’électeurs au deuxième tour (contre 10,3 millions au premier). Le NFP, connaît de son côté un reflux, de 9 à 6,9 millions de voix entre le premier et le second tour et arrive néanmoins en tête. La majorité, elle, se maintient au-dessus des 6 millions de voix et obtient la deuxième place."
    En savoir plus sur RT en français: https://francais.rt.com/france/112201-nouveau-front-populaire-victoire-sur-fond-barrage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13,1 millions de votes RN au 2ème tour ! et non 10,1.
      Le raz de marée frontiste a été transformé en Bérézina par le système électoral. La bourgeoise et la plèbe réunies ont viré le peuple !

      Supprimer
  2. La chanson de l'été : "Je me voyais déjà..." paroles de Marine, interprêtée par Jordan.

    RépondreSupprimer
  3. Après avoir trahi son père, Marine a trahi les patriotes une nouvelle fois. Ils savaient que cette anti souverainiste qui renia son père ne valait rien, mais ils espéraient renverser le tyran...

    Maintenant c'est fichu pour eux, leurs enfants n'auront plus le droit de demander aux profs de Vincent Peillon qui est Vercingétorix, Jeanne d'Arc, et Philippe Pétain, au risque d'être envoyés en camp de redressement pour devenir de force des "citoyens" façon Robespierre. Leurs parents, eux, auront droit au gibet de Montfaucon si ce n'est aux colonnes infernales puisqu'un chef Antifa est entré à l'Assemblée Nationale !

    Les sionistes vont pouvoir achever leur projet : après avoir tranché la tête du roi de France et des Carmélites, ils pourront arracher le coeur de la France qui continuait de battre depuis plus de 2 siècles. Nous en sommes là !

    Attendez vous à la persécution légale des résistants au nouvel ordre mondial, Macron s'y activera avec ses troupes de hauts fonctionnaires jacobino-sionistes (ils ont cru entendre siffler la fin de la partie et ils vont se déchainer) et ses nouveaux alliés de la plèbe barbare, et à une chasse aux patriotes qui sera menée par les antifas Arnault et les créoles Traoré de Melenchon maintenant supplétifs officiels des polices du régime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La répression commence vite fait par une enquête du Parquet sur le "financement illicite de la campagne de Marine Le Pen à la présidentielle de 2022".

      Supprimer
  4. Foutaise tout est foutaise.
    Un RN pourtant globaliste et de gauche est finalement balayé pour être prétendument d'extrêême droaate !
    On se moque de qui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a plus de parti de droite en France depuis longtemps et encore moins d'extrême droite. L'extrême droite était monarchiste.

      Supprimer
    2. Demeure l AF qui est une organisation confidentielle et comme média l hebdo Rivarol. Les autres organisations classables a l extreme droite ont été dissoutes récemment ( Identitaires, Gud )

      Supprimer
    3. Le Kremlin a raison de ne se faire aucune illusion sur la Fwance.
      Le peuple selon certains analystes est " de droite ". Pour d autre il est " de gauche ".
      Les 2 sont faux. Le Fwancais est une créature des marais perpétuellement indécise.
      Au fond le en même temps macronien lui bv
      va très bien....

      Supprimer
    4. Claire Severac nous avait prévenus.
      Ils l'ont tuée.

      https://t.me/journaldeschouans/87889

      Supprimer
  5. Prétextant les JO, le pouvoir a installé un camp militaire sur la pelouse de Reuilly, à la place de la foire du Trône. C'est le plus grand camp construit depuis 1945. Macron n'avait pas attendu le résultat des élections pour faire caserner à Paris plus de 4.000 militaires !

    RépondreSupprimer
  6. La France n'en finit pas de chuter.
    Les élections révèlent le mépris et la haine que subissent au quotidien les Français qui ont exprimé leur refus de disparaitre.
    Ils sont 13 millions et cela ne comptera pas ! Vous appelez comment ce régime politique ?

    RépondreSupprimer
  7. Luc
    Bonnes vacances, chère Madame.
    Vous les avez bien méritées.
    Puissiez vous oublier un temps le marécage qu'est devenu la France.
    Même son examen donne la nausée.

    RépondreSupprimer
  8. Karine n'oubliez pas qu'avec Mélenchon et autres extrêmistes de la créolisation de la France, Macron fera exploser l'invasion migratoire dans les villes et les villages. 400 mille immigrés légaux chaque année et 300 mille illégaux tout autant accueillis et pris en charge et 16 à 24 millions d'extra européens en France selon les démographes.
    Le département des JO, la Seine Saint Denis est maintenant musulman, comme des villes entières en France.
    Les médias taisent cette situation catastrophique. Les électeurs du RN savent... silencieusement.

    RépondreSupprimer
  9. RN : 10 millions de voix -) 143 députés

    NFP + Macrons : 13 millions de voix -) 240 députés 😱

    Donc c'est une arnaque totale car la campagne électorale fut une campagne nationale et non des campagnes locales.

    RépondreSupprimer
  10. Tout doit changer... au RN.
    Marine doit être virée du parti dont elle a fait un radeau, et son bébé nabot doit aller au boulot ! Du balai ! ! !
    Ces deux incapables n'ont jamais su tenir un seul grand rassemblement populaire, ni constituer un encadrement.
    Ce parti est devenu virtuel.
    Le peuple est orphelin.

    RépondreSupprimer
  11. Caroline Fourest et Michel Cymes viennent d'être promus chevalier de la légion d'honneur, avec 500 autres de même acabit, les "élites" de la fouance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le criminel américain Fauci est aussi de la fournée ! ! !

      Supprimer
    2. Le lobby n'a pas été oublié : Elisabeth Borne est promue commandeur, et Yonathan Arfi le président du CRIF est promu chevalier.

      Supprimer
  12. Les chiens de garde ont lancé l'épuration. France Inter la radio du pouvoir a rouvert le procès de Louis Ferdinand Céline, le patriote et grand invalide de guerre de 14-18 que les bourgeois et les communistes ne parvinrent pas à fusiller. Ils vont nous parler de réconciliation...

    RépondreSupprimer
  13. Pendant que bébé Attal tient au chaud Matignon, Macron va bien trouver des députés du front populaire pour le rejoindre, comme Hollande (c'était certainement le but de la candidature du flamby) pour, avec la fausse droite des LR, se créer une majorité absolue et solide à l'Assemblée !

    Et voilà comment avec de la corruption Macron passera à la trappe les plus de 10 millions de Français qui se sont opposés à lui en votant RN. En 2022 ils furent près de 50 % à voter contre lui en portant leurs suffrages sur Le Pen...

    Oui, " la situation continue d'empirer."

    RépondreSupprimer
  14. C'est un peu plus difficile pour Macron de trouver des complices dans le marais des idiots et des démagos du new front populaire, que dans le vivier de vipères de young global leaders de Davos et de young leaders de la french american foundation.
    Mais aux êtres corrompus rien d'impossible, et l'employé de la banque Rothschild a les moyens de les acheter...
    Il va donc trouver des "personnalités" que suffisamment de députés LR et NFP soutiennent pour entrer dans un gouvernement bidon, avec un nouveau clown Castex Borne Attal pour maintenir en laisse le cirque Matignon. Après tout, Darmanin Dupont Moretti et le Maire lui suffisent pour maintenir le pays dans le chaos et pouvoir continuer, avec von Leyen Lagarde et Stoltenberg, de liquider la France.

    RépondreSupprimer
  15. Karine à votre avis comment cela peut se terminer pour la France ?

    RépondreSupprimer

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.