L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

lundi 15 avril 2024

Slaviansk : l'armée russe aurait frappé sur les militaires français


Les médias russes annoncent ce matin, que l'armée russe aurait frappé Slaviansk, justement là où se trouvaient les Français venus aider l'armée atlantico-ukrainienne. Ces fameux soldats, qui soi-disant n'existent pas ... et qui selon toute probabilité, n'existent plus. Quel était le but de leur mort ? Assurer la domination atlantiste. Quel est le rapport avec la France ? Aucun.

jeudi 11 avril 2024

La Finlande se désintègre de plus en plus dans l'OTAN


La Finlande n'intéresse pas l'OTAN en tant que pays souverain, fort, comme acteur. La Finlande intéresse l'OTAN comme territoire et ressource, surtout pour bloquer la frontière orientale du monde global, celle avec la Russie. Dans cette logique, la Finlande en s'intégrant à l'OTAN, s'y désintègre petit à petit. Mais sûrement. Et l'élection du nouveau Président finlandais ne renversera pas la tendance.

mercredi 10 avril 2024

La Russie accuse les Etats-Unis de financer le terrorisme


L'attaque du Crocus City Hall fut la goutte le trop. Alors que la Russie gardait toujours ses distances face aux pays de l'OTAN, malgré des actions soulevant de plus en plus de questions, cette fois-ci le Comité d'enquête russe doit faire la lumière sur le financement de l'activité terroriste par les Etats-Unis et leurs satellites à l'égard de la Russie. Un lien a déjà été établi avec la société ukrainienne Burisma, où fiston Biden est entré après le Maïdan, quand papa Biden était vice-Président des Etats-Unis. 

mardi 9 avril 2024

Guerre contre la Russie : les premiers soldats allemands sont arrivés en Lituanie


Les pays de l'OTAN continuent, dans le cadre de leur guerre contre la Russie en Ukraine, à développer la présence militaire aux frontières russes. Et le discours artificiel d'une soi-disant possible agression de la Russie d'un pays européen est censé justifier cette politique agressive d'extansion, qui dure en réalité depuis la chute de l'URSS. Désormais, l'Allemagne a pu briser un tabou et elle est autorisée à instaurer une base militaire permanente de quelques milliers d'hommes en Europe. Les premiers viennent d'arriver en Lituanie. C'est ce que l'on appelle la "nouvelle époque", qui ressemble à s'y méprendre à l'ancienne, à un détail prêt : les pays européens ne sont plus des acteurs, mais des pions.

lundi 8 avril 2024

Pertes sur le front ukrainien : la guerre des chiffres


Il est quasiment impossible de connaître les données réelles des pertes et des blessés lors d'un conflit, pendant qu'il continue à se dérouler. Ainsi, les pays occidentaux ne parlent que des "humanitaires" ou des "volontaires", blessés ou tués sur le front ukrainien. Aucun chiffre de l'implication réelle des pays atlantistes, et encore moins de leurs pertes, n'est évidemment disponible concernant ces parties au conflit. En ce qui concerne l'Ukraine et la Russie, la guerre de l'information s'est emparée, en toute logique, de la question. Quand LCI déclare sans sourciller que la Russie a perdu 87% de son armée (sic!), la chaîne ukrainienne 1+1 ... annonce en décembre 2023 plus d'un million de pertes dans l'armée ukrainienne - avant d'être rappelée à l'ordre par le pouvoir. Mais de cela, LCI ne parle pas ... Alors faisons le point.

vendredi 5 avril 2024

OTAN : l'impasse stratégique de la guerre en Ukraine


La guerre en Ukraine est dans une impasse, et stratégique, et conceptuelle. Les deux armées, atlantico-ukrainienne et russe, ne peuvent obtenir un avantage réel qu'en impulsant de nouvelles forces, ce qui obligerait de passer à un stade supérieur dans le conflit - et en intensité, et en géographie, ce que pour l'instant elles hésitent à faire. Les conséquences sociales et politiques d'un tel engrenage étant impossibles à réellement évaluer. Mais le processus mou continue et le dialogue de sourds aussi. La Pologne annonce donc la décision prise de l'ouverture d'une mission de l'OTAN en Ukraine, pendant que Macron est très fâché : Choïgou n'a pas été gentil avec Lecornu. Aïe aïe aïe, Macron l'a annoncé, ça ne passera pas avec lui. Au-delà de la rhétorique et de la propagande, le conflit atlantiste en Ukraine est à un tournant. 

mercredi 3 avril 2024

Billet français : outrage à la liberté !


Les mesures législatives et les déclarations liberticides s'enchaînent à un rythme inquiétant dans notre beau pays, qui fut il n'y a pas si longtemps de cela l'image même de la liberté et de la douceur de vivre. Si cette tendance a été ouvertement marquée sous le Covid, elle prend toute son ampleur dans le cadre du conflit en Ukraine. Il faut dire que ces deux périodes ont en commun la radicalisation idéologique de l'élite politique française. Et tout processus de radicalisation s'accompagne du formatage du discours, devant le justifier. Le ministère de la Vérité se prépare, il est d'ailleurs annoncé.

mardi 2 avril 2024

Billet d'humeur : et si l'on ouvrait réellement le front de l'enseignement en Russie ?


Alors que le pays est depuis deux années engagé frontalement dans une guerre de civilisation, des propositions d'un autre temps ne cessent d'émerger en Russie. Ainsi en est-il de l'éternelle rengaine de la diminution des devoirs à la maison et des contrôles de connaissances à l'école. Enfermer les enfants dans un culte ludique les affaiblissant, psychologiquement et intellectuellement, n'est pas le meilleur moyen de renforcer la société et de la préparer à sortir du carcan globaliste. Bien au contraire, c'est faire de l'intérieur, ce qu'il n'est pas possible de faire de l'extérieur.

lundi 1 avril 2024

Crocus City Hall : la Russie demande à l'Ukraine d'extrader les responsables des actes terroristes sur son territoire


L'enquête démontrant une trace ukrainienne dans l'attentat du Crocus City Hall à Moscou, qui a fait à ce jour 144 morts, dont 5 enfants, et 551 blessés, a été établie par le Comité d'enquête de la Fédération de Russie. Si pour la réalisation de cet attentat du 22 mars dernier, des terroristes islamistes ont été recrutés, ce n'est pas une organisation terroriste, qui a commandité ce crime. La Russie demande donc officiellement à l'Ukraine d'extrader les responsables des actes terroristes commis sur son territoire.

mercredi 27 mars 2024

France : des réquisitions ... au service de la guerre atlantiste en Ukraine


Les déclarations s'enchaînent et se complètent à merveille. D'un côté, nous avons Borrell nous annonçant, que l'on ne soutient pas les Ukrainiens parce qu'on les aime, mais parce que l'on doit défendre les intérêts atlantistes de l'UE et des Etats-Unis sur le front ukrainien contre la Russie. D'un autre côté, le ministre, quand même français, de la Défense nous déclare qu'il envisage la réquisition dans le domaine industriel pour l'Ukraine. Bref, toute la machine étatique française est mise au service d'intérêts supérieurs et extérieurs à l'Etat. Que les industriels soient mis à contribution quand le pays est en danger et qu'il faut aider l'armée, c'est tout à fait normal. Mais ici, c'est la politique gouvernementale, qui met le pays en danger pour servir des intérêts extérieurs.

mardi 26 mars 2024

Billet du mardi : Borrell reconnaît que l'Occident ne se bat pas en Ukraine pour l'Ukraine


Au moins les choses sont dites, il ne peut plus y avoir de doute : l'Axe atlantiste ne se bat pas en Ukraine dans l'intérêt de l'Ukraine. Ces pays utilisent l'Ukraine pour y défendre leurs propres intérêts. A savoir, l'existence de leur monde, de leur pouvoir globaliste qui passe par la capitulation de la Russie et ce, s'il le faut, au prix de l'Ukraine ... et manifestement des pays européens. Ecoutez Borrell, dans un rare moment d'intégrité morale sur CNN.

lundi 25 mars 2024

Attentat du Crocus City Hall : les quatre suspects sont mis en détention provisoire jusqu'à 22 mai


Les quatre suspects des crimes commis le 22 mars au soir dans la salle de concerts Crocus City Hall dans la banlieue de Moscou ont été déférés à la justice. Ce matin, nous en sommes à 137 morts et 182 blessés, soit par balles, soit suite à l'incendie. Lors de l'audition du 24 mars, la justice russe a pris la décision de les placer en détention provisoire jusqu'au 22 mai, le temps de l'enquête.

dimanche 24 mars 2024

Crime de masse à Moscou : puisque les Etats-Unis ne cessent de vous dire que l'Ukraine n'y est pour rien ...


Vendredi soir à la sortie de Moscou, des gens se rendent dans une salle de concerts, le Crocus City Hall, l'une des plus grandes de la capitale. Ils se font prendre pour cibles, les tireurs ne visent pas, ils doivent faire un maximum de victimes en un minimum de temps. Ensuite, ils mettent le feu au bâtiment et des explosions se font entendre. Des civils pris au piège et pris pour cible, ensuite brûlés vivants, oui cela rappelle les horreurs nazies. Et ce groupe est reparti vers l'Ukraine avant d'être interpellé. Immédiatement, la communauté internationale accuse d'une seule voix l'Etat islamique - comme c'est pratique. 

jeudi 21 mars 2024

Billet d'humeur : nouvelles du front ... parisien


Nos bobos parisiens se prennent des airs de maréchaux des années 1914, après avoir discrédité et maudit l'armée française, renié l'ordre et la patrie pendant plus d'un demi-siècle. L'on nous ressort la France est en danger, il va falloir aller défendre la Patrie. Pourtant, pas un seul char russe ou missile n'est en perspective, l'armée russe ne cible en rien le territoire français et en principe ne comprend pas très bien ce qui a pris à Macron, ce qui se passe en France. Nos élites vendues ont besoin de jouer à la guerre, oubliant qu'il ne s'agit pas d'un jeu, car leurs maîtres doivent écraser la Russie et achever l'Europe au passage. C'est pour cela qu'ils commencent à en appeler au sang des Français et des Françaises. S'il est sacré de se battre pour sa terre, que vient faire le sang français sur les terres du Monde russe ?

mercredi 20 mars 2024

Renseignement extérieur russe : tout soldat français sur le front ukrainien sera une cible légitime prioritaire pour l'armée russe


Les médias français préparent de plus en plus l'opinion publique à la guerre contre la Russie en Ukraine ... en martelant bien que la seule présence des forces militaires françaises ferait tellement peur aux Russes, qu'ils n'oseraient plus bouger et avec un peu de chance repartiraient en courant ... Pourquoi imaginent-ils que nos hommes ne deviendraient pas des cibles légitimes pour l'armée russe ? Le directeur du Renseignement extérieur russe vient d'ailleurs de les prévenir : tout soldat français venu les armes à la main deviendra une cible prioritaire. A bon entendeur ...

mardi 19 mars 2024

Billet post-électoral russe : poussée hystérique dans les pays de l'Axe atlantiste

Photo faite par la Garde Russe des soldats de plomb offerts par eux à Macron

La réaction politico-médiatique à la réélection de Vladimir Poutine en Occident dépasse souvent le niveau de l'acceptable et démontre une attitude hargneuse, souvent hystérique, voire infantile, en tout cas très loin des traditions politiques et diplomatiques, qui firent la gloire l'Europe. Mais c'était avant. Quand l'Europe était un sujet politique et les pays européens des acteurs géopolitiques, quand nous étions souverains et que nous défendions nos intérêts. C'était avant le totalitarisme de la globalisation. Désormais, le comportement politique des Européens est descendu dans le caniveau. Et nos élites se font traiter à la hauteur de leur mérite, entraînant nos pays dans la chute.

lundi 18 mars 2024

Les élections présidentielles en Russie : victoire de Poutine et volonté de souveraineté des Russes

 


Si la victoire de Poutine aux élections présidentielles ne faisait pas l'objet d'un suspense intense, la question était plutôt de savoir comment ces élections allaient se dérouler, quelle serait la participation, quels seraient les résultats dans les nouveaux territoires. Et la réponse apportée par la population est sans appel : le soutien apporté au Président Poutine pour le renforcement de la souveraineté de la Russie et la défense de ses intérêts stratégiques est plus que majoritaire, avec un taux de participation historique dépassant les 74% et une victoire à plus de 87%. C'est toute la propagande atlantiste qui vient d'être désavouée ici par les électeurs.

vendredi 15 mars 2024

Billet du vendredi : Macron - Ankou, le meurtrier-fossoyeur de la France


Macron est en train de littéralement liquider notre pays. Je ne parle même pas de la déstructuration systématique des services publics, pour ensuite affirmer qu'ils ne fonctionnent pas, de la volonté de débilitation de la société avec la fin de l'enseignement à l'école. Après avoir détruit l'économie française, Macron est en train de dépecer le pays, pour envisager sérieusement d'envoyer des Français sur le front ukrainien mourir pour l'Atlantisme. Parce que soi-disant, "la sécurité des Français se joue en Ukraine". Non, c'est l'avenir de ce pouvoir atlantiste et globaliste, qui s'y joue. Et il est prêt à sacrifier la France. Cet individu n'est pas fou, il défend froidement le système globaliste, qui l'emploie.

jeudi 14 mars 2024

Ukraine : des agents du SBU arrêtent des journalistes orthodoxes passibles de réclusion à perpétuité


L'Union des journalistes orthodoxes d'Ukraine a lancé un appel - désespéré - à la communauté internationale, qui regarde ailleurs. Les droits des croyants sont bafoués en Ukraine, les églises ortodoxes canoniques sont victimes de raids et les personnes, qui en parlent, sont menacées - désormais arrêtées. Est-ce cela, les valeurs communes en l'Occident et l'Ukraine, que Macron veut nous envoyer défendre les armes à la main ?

mercredi 13 mars 2024

Accord militaire avec l'Ukraine : les députés debout pour trahir la France


Macron a organisé hier un show à l'Assemblée nationale, avec une parodie d'adoubement démocratique de l'Accord de coopération militaire irrégulièrement signé avec Zelensky. Nous avons eu droit à un grand moment d'unité atlantiste, faute d'être nationale, face à l'ambassadeur ukrainien, où Attal a terminé son discours faussement patriotique par le cri nazi Slava Ukraine, cette Gloire à l'Ukraine déclamée par les collaborateurs nazis de la Seconde Guerre mondiale. Un relent des années 30 plane sur la France ... nauséabond et écoeurant.

mardi 12 mars 2024

France : une société "mise" en déliquescence


Le Sénat a sorti, il y a quelques jours de cela, un rapport édifiant sur la mise à mort de l'école. Cette fois-ci, il ne s'agit pas des programmes. L'école n'est depuis longtemps plus un lieu, où l'enfant va acquérir des connaissances, mais un lieu de construction d'un individu faible, peu éduqué, gavé aux dogmes écologiste, gender, LGBT, numérique et climatique. L'alerte a été lancée sur un autre aspect : sécuritaire. La violence à l'école explose. Le Sénat s'inquiète, mais refuse d'envisager la véritable conclusion : l'école est le reflet de la société, importe ses conflits. Le modèle anti-national, anti-civilisationnel et anti-français implanté en France depuis des années ne peut conduire qu'à l'implosion de la société française et donc de l'école.

lundi 11 mars 2024

Billet français : pénaliser la violation d'un discours imposé, c'est imposer la dictature de la pensée



Le Parlement discute actuellement du renforcement de la sanction pénale pour les propos tenus en privé, qui pourraient selon certains critères idéologiques être qualifiés de racisme, de ségrégation ou par exemple de remise en cause de crimes de guerre. Ainsi, l'on ne peut critiquer les Juifs, les homosexuels, les handicapés, etc. Quoi qu'ils fassent. Parce que, dans nos sociétés déshumanisées, ils sont Juifs, homosexuels ou handicapés avant d'être des êtres humains. Les personnes de religion juive, les personnes handicapées, les personnes homosexuelles, ceux qui vivent tranquillement leur vie, vont certainement apprécier la stigmatisation raciste, dont ils font ainsi l'objet. De son côté, Israël peut être tranquille pour le génocide qu'il commet à Gaza, personne n'en parlera. En revanche, vous, vous risquez de commettre un délit en en parlant. En privé. C'est ça la dictature. Nous y sommes.

jeudi 7 mars 2024

Billet du jour : le conflit des "patriotismes" en Russie


Le patriotisme des uns, n'est manifestement pas celui des autres. Et il ne peut en être autrement, quand les différentes élites d'un pays ont des "patries" différentes. En temps de paix, il est possible de détourner pudiquement le regard de cette fracture, en espérant qu'avec un coup de baguette magique, elle se résorbera d'elle-même. En temps de guerre, la situation est autrement dangereuse. Quelques exemples de ces poussées anti-russes au quotidien. A moins de reconnaître, grâce à une fausse tolérance, que chacun ait sa Russie, donc qu'il n'y ait pas de Russie ... Ce qui est d'ailleurs la position des globalistes.

mercredi 6 mars 2024

La CPI récidive : encore deux mandats d'arrêts contre des Russes


La Cour pénale internationale vient pour la deuxième fois d'adopter des mandats d'arrêt contre des ressortissants russes, alors que la Russie n'a pas reconnu sa compétence et que ses ressortissants ne peuvent donc être soumis à sa juridiction. Après le Président russe et l'Ombudsman pour les enfants, cette fois-ci, il s'agit du commandant de l'aviation stratégique et du commandant de la flotte de la mer Noire. En effet, de quel droit la Russie, ose-t-elle mettre en échec la grande stratégie de l'offensive de l'armée atlantico-ukrainienne contre elle ? Cela vaut bien deux mandats d'arrêt ! Vive la globalisation ...

mardi 5 mars 2024

La Cour suprême américaine interdit aux Etats de bloquer la participation de Trump aux élections


L'enjeu de ces élections américaines est très particulier : le corps du monde global va-t-il rester entièrement contrôlé par les puissances globalistes ou bien avec le retour de Trump à la présidence américaine un combat intérieur, va-t-il s'engager ? La Cour suprême américaine a finalement donné la possibilité à Trump de participer aux élections, juste avant les primaires du Super Mardi dans de nombreux Etats américains. Le monde est assis sur un volcan en réveil.

lundi 4 mars 2024

Guerre contre la Russie : l'armée de l'air française recrute

 

Alors que Macron a ouvert la boîte de Pandorre et légitimé la question de l'envoi de troupes régulières sur le front ukrainien contre la Russie, différentes informations filtrent. Notamment, nous apprenons que l'armée de l'air française recrute ... des personnes maîtrisant la langue russe. 

jeudi 29 février 2024

L'idée d'une remise en cause du Traité d'unification de l'Allemagne a été discrètement soulevée en Russie


Un député de Crimée, déjà soutenu par un sénateur, soulève l'idée, dans le contexte actuel, d'une dénonciation du traité portant règlement définitif concernant l'Allemagne, appelé le Traité Deux plus Quatre, signé par la RFA et la RDA, avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord, la France et l'URSS en 1990. La violation objective des dispositions du traité par les pays occidentaux est ici considérée comme devant soulever la question de sa remise en cause par la Russie. 

mercredi 28 février 2024

Guerre en Ukraine : Pourquoi Macron, a-t-il dû briser le tabou d'une implication au sol des pays de l'OTAN contre la Russie ?



La sortie de Macron sur la possibilité théorique d'un envoi de troupes des pays de l'OTAN sur le front ukrainien contre la Russie a provoqué le choc ... recherché. Plusieurs pays de l'OTAN ont déjà envoyé des hommes sur place à titre divers et chacun le sait. Les pays de l'OTAN sont déjà partie "à leur" conflit avec l'armement fourni, la formation et le financement de cette guerre en Ukraine. Alors pourquoi Macron a-t-il dû dire tout haut ce que chacun pense tout bas depuis longtemps, à savoir qu'une guerre par procuration n'est pas suffisante et qu'il va bien falloir y aller ? Justement, parce que les populations ne sont pas prêtes - et les élites non plus, dans leur majorité. Et que la théorie du choc a toujours été le seul moyen réellement efficace de faire bouger sensiblement les frontières du possible. Désormais, l'envoi de troupes de pays de l'OTAN sur le front ukrainien est officiellement du domaine du possible et se discute ouvertement.

lundi 26 février 2024

Le front ukrainien, l'OTAN et la France


Un sondage surprenant vient de sortir sur Capital : les Français doivent-ils aller se battre sur le front ukrainien ? Pour remettre l'église au milieu du village, puisque nos dirigeants semblent nous préparer à une nouvelle drôle de guerre, je vous propose d'écouter l'échange que nous avons eu avec Carl Brochu, notamment sur le rôle profondément négatif joué par l'OTAN pour la stabilité internationale et l'impératif du retour des pays à leurs racines, à leur intérêt national, comme voie vers la paix. Vers une paix solide, nous sortant de la globalisation.

jeudi 22 février 2024

La Grande-Bretagne utilise le British Council pour des activités d'espionnage dans la région de Kherson


Le FSB vient de publier un communiqué indiquant que le British Council, organisation gouvernementale britannique, exerce des activités d'espionnage au profit de l'armée atlantico-ukrainienne dans la région de Kherson. Décidément, les pays de l'OTAN s'impliquent par tous les moyens dans le conflit en Ukraine. Ce qui, par ailleurs, est normal, puisque c'est justement leur guerre.

mercredi 21 février 2024

Poutine a explicité la conception de la stabilité stratégique de la Russie


Hier, Poutine a rencontré le ministre de la Défense Choïgou, non seulement au sujet de la victoire militaire russe sur l'armée atlantico-ukrainienne à Avdeïevka, mais surtout pour mettre au clair la conception russe de la stabilité stratégique. De part et d'autre, sauf Borrell, nombreux sont ceux, qui parlent de paix et de pourparlers, sans vouloir pour autant appeler les choses par leur nom : la stabilité stratégique du monde global passe par la destruction de la Russie, la stabilité stratégique de la Russie passe par la destruction du monde global. Hier, Poutine a fait un pas vers la reconnaissance de cette unique alternative.

mardi 20 février 2024

Billet du jour : Navalny, n'est pas l'Archiduc


La mort d'Alexeï Navalny, devenu opposant professionnel après avoir été escroc, est intervenue justement le premier jour de la Conférence de Munich, alors qu'il était incarcéré dans une colonie pénitentiaire de la région de Yamalo-Nénétsie, dans le nord de l'Oural. Son poids politique ne cessait de baisser en Russie, bien avant son interpellation, l'Occident a ainsi obtenu - et au bon moment - sa victime sacrificielle. Pourtant, Navalny n'est pas l'Archiduc, sa mort ne produira aucune onde de choc en Russie et elle ne sortira pas les pays atlantistes de leur impasse face à la Russie. C'est n'est, au-delà du décès d'un être humain, qu'un événement médiatique et non politique.

lundi 19 février 2024

Guerre contre la Russie : Macron présente l'Accord de sécurité avec l'Ukraine


En même temps que l'Allemagne et suite à la Grande-Bretagne, la France vient de signer pour 10 ans un Accord de sécurité avec l'Ukraine, contournant ainsi la nécessité de son entrée dans l'OTAN et mettant les Français, en rang avec les Allemands et les Britanniques, toujours plus près de la ligne de front. Les intérêts atlantistes valent bien une petite guerre. Scholz et Borrel l'affirment, nous sommes en guerre, il faut en prendre conscience. En êtes-vous bien conscients, puisque c'est vous qui serez concernés, s'il faut aller se battre en Ukraine contre la Russie pour sauver l'Atlantisme ?

vendredi 16 février 2024

Billet du vendredi : la France décide de censurer la démocratie


La liberté d'expression, c'est beau, c'est fondamental, c'est pourquoi il faut la défendre - chez les autres. Chez soi, on peut réduire de plus en plus les limites du discours autorisé, car tout ce qui n'est pas conforme est de la propagande. Or, lutter contre la propagande, cela n'a rien à voir avec la lutte contre la liberté d'expression. De laquelle dépend la liberté de penser, c'est encore pire. Comment ça, ce n'est pas clair ? J'explique.

jeudi 15 février 2024

Le cas du navire russe Caesar Kunikov et la communication militaire russe en période de globalisation


Coulé or not coulé, that is the question ...
La communication militaire russe n'a jamais brillé par sa qualité, mais avec le temps l'on finit par toucher les bas-fonds du néant communicationnel. Car, en passant, le monde ne s'arrête pas à la propreté de Moscou reconnue par Carlson ... Entre silences mal dimensionnés, comme avec la question de l'attaque du navire russe Caesar Kunikov dont tout le monde parle sauf les communiquants du ministère de la Défense et du Kremlin, et les rapports techniques soporifiques quotidiens, manifestement écrits par des ronds-de-cuir, n'ayant aucune compassion humaine, ni aspiration patriotique, il serait bon de se demander si cela est productif ou contre-productif en période de guerre ... Car finalement, quel est le but poursuivi par cette communication politique officielle : l'endormissement général et l'auto-satisfaction ? Beaucoup de questions se posent.

mardi 13 février 2024

Une "Europe de la défense" ... financée par la spoliation des actifs russes gelés ?


Le Conseil européen ouvre la voie à l'utilisation des bénéfices des actifs russes gelés, autrement dit à leur spoliation. Il est vrai que la guerre atlantiste en Ukraine coûte cher, de plus en plus, et qu'elle ne va pas se terminer demain. Il faut donc financer l'alignement atlantiste de l'UE, pompeusement appelé "Europe de la Défense" ou service extérieur de l'OTAN. C'est un moyen immoral et illégitime, mais l'UE est en guerre, puisque le monde global en a besoin. 

lundi 12 février 2024

Russie : le front intérieur ou l'envole d'une soixantaine d'avions


Le FSB a organisé le 7 février une perquisition dans les bureaux de Rosaviatsia, l'Agence fédérale en charge de l'aviation civile en Russie, après qu'un contrôle du ministère des Transports ait démontré la vente illégale de près d'une soixantaine d'avions et hélicoptères, dont certains se sont retrouvés sur la ligne de front du côté ukrainien. L'on ne négligera jamais trop le front intérieur dans un conflit de ce type.

vendredi 9 février 2024

Billet du vendredi : Tucker Carlson a semé la panique dans ce fragile monde occidental avec son interview de Poutine


Une tragédie vient de se dérouler dans notre monde occidental, si apaisé au xanax, si endormi grâce à des doses massives et quotidiennes de téléxomil, si apathique par déni de vie. Une véritable tragédie : Tucker Carlson a pris une interview de Poutine. Ô mon Dieu, il risquerait de réveiller nos masses confortablement somnolentes ! Après tant d'années d'efforts pour les écraser ! Il risquerait de montrer que le Roi occidental ... est complètement à poil. Panique à bord !

jeudi 8 février 2024

Le Canada ignore toujours la demande d'extradition déposée par la Russie du SS ovationné au Parlement


Le 22 septembre 2023, un vétéran SS avait été ovationné par le Parlement canadien, réuni pour dignement célébrer la venue du héros des temps post-modernes Zelensky, à sa juste valeur. Un petit scandale en a suivi, sans conséquences réelles, qui fut rapidement étouffé et oublié. Dans la société de consommation de l'information, les gens sont sommés de s'indigner souvent, mais pas longtemps. De son côté, la Russie se bat depuis pour que ce criminel de guerre lui soit extradé. Inutile de rappeler, que le Canada protège particulièrement bien ses criminels nazis, surtout face à la Russie, cet ennemi, lui, existentiel pour leur monde.

mardi 6 février 2024

Guerre en Ukraine : l'UE se prépare à adopter des sanctions symboliques contre la Russie


Comme l'Histoire n'existe pas en Ukraine antérieurement au 24 février 2022 pour l'Occident, l'UE se prépare à adopter un nouveau train de sanctions à l'occasion des deux années "du début" du conflit, c'est-à-dire de la réponse militaire russe. Les possibilités étant déjà largement épuisées, ces sanctions devraient surtout toucher des questions politiques hautement symboliques : le déplacement des diplomates russes à l'intérieur de l'Europe et l'utilisation des fonds russes gelés pour leur guerre en Ukraine.

lundi 5 février 2024

Billet agricole : l'égoïsme et la fatuité sont en train de tuer la France


Sans aucune surprise, les syndicats et les politiques ont parfaitement manoeuvré pour faire échouer le mouvement sincère de révolte des agriculteurs. Non seulement ils n'obtiendront finalement rien de sérieux, mais l'on voit la France se diviser en trois : ces personnes, qui se battent pour (sur)vivre; la majorité, qui s'en fout totalement; et une minorité privilégiée, qui du haut de son néant, les tourne en ridicule. L'échec des agriculteurs, c'est notre échec. Quand l'impératif de survie viendra frapper à votre porte, il sera alors trop tard. L'égoïsme et la fatuité sont en train de tuer la France.

vendredi 2 février 2024

Impératif globaliste européen : la Hongrie abandonne le combat devant l'Ukraine


La Hongrie a cédé, pour la deuxième fois en quelques semaines. Elle a soutenu l'aide militaire à l'Ukraine, comme elle n'a pas empêché la déclaration d'une future intégration de l'Ukraine dans l'Europe, en sortant docilement au moment du vote. Et elle, la Hongrie, ne pouvait pas faire autrement. Quelles que soient les déclarations de son Président, tant que la Hongrie est dans l'UE, elle ne peut être souveraine. Par définition. A un moment donné, il faut faire le choix de la soumission et de la colonisation ou celui de la liberté et de la souveraineté. La Hongrie a fait le sien et, sans surprise, vient de rejoindre la grande famille des pays autrefois européens.

jeudi 1 février 2024

Poutine annonce la mise en place d'une "zone démilitarisée" en Ukraine


L'intensification de l'attaque du territoire russe par l'armée atlantico-ukrainienne conduit la Russie à adapter sa stratégie militaire dans ce conflit, afin de garantir la sécurité de son territoire. Ainsi,Vladimir Poutine, s'exprimant devant ses représentants pour les élections présidentielles, est-il revenu sur la déclaration de cet été concernant l'établissement d'un "corridor sécuritaire", à savoir une zone démilitarisée sur le territoire ukrainien, tenant compte de la distance de tir des armes de l'OTAN.

mercredi 31 janvier 2024

En France, tout va bien Monsieur la Marquise


L'économie française s'enfonce dans la stagnation. La France perd l'Afrique et doit s'acoquiner avec les Etats-Unis, pour faire semblant d'y préserver de l'influence. Les agriculteurs - et ce ne sont pas les seuls - n'en peuvent plus et le font savoir. Mais Gabi est heureux : il peut ouvertement être homosexuel, donc tout espoir n'est pas perdu. Nous vivons une époque merveilleuse, l'essentiel est d'y survivre !

mardi 30 janvier 2024

Billet du NYT : l'OTAN et l'Europe se préparent à intervenir directement contre la Russie pour sauver le monde global


La militarisation du discours en Occident est un signe de mauvais augure. Alors que nos sociétés en Europe ont été objectivement affaiblies depuis la Seconde Guerre mondiale et boboïsées après la chute de l'Union soviétique, le nouveau pouvoir atlantiste tente de les relever au son du clairon en vue d'une agression de la Russie, par les pays de l'OTAN eux-mêmes, pour sauver le monde global d'un risque de résurgence des Etats et des Nations. Sommes-nous à ce point décérébrés, pour aller mourir la fleur au fusil afin de défendre la domination américaine sur nos terres ? Espérons que non, mais la réponse sera rapidement apportée.

vendredi 26 janvier 2024

Le silence judiciaire autour de la mise en scène de Boutcha : l'ONU dans l'impasse du mensonge


L'on nous annonçait le procès du siècle contre la Russie pour les soi-disant crimes, qu'elle aurait commis en masse à Boutcha, dans cette ville non loin de Kiev, dont l'armée russe s'est retirée après les fameuses négociations de "paix" de mars 2022. Où en sommes-nous ? Nulle part, évidemment, l'ONU n'a toujours pas été capable de fournir les listes de ces centaines de victimes, dont les Atlantistes ont désespérément tenté d'accuser la Russie après une mise en scène grossière.

jeudi 25 janvier 2024

Belgorod : des prisonniers militaires ukrainiens tués par les leurs dans le crash d'un avion militaire russe


Hier matin, un avion militaire russe transportant des prisonniers ukrainiens vers Belgorod en vue d'un échange s'est écrasé. Deux missiles ont été tirés depuis la région de Kharkov. Les Ukrainiens et leurs curateurs étaient au courant de l'échange de prisonniers, étaient au courant qu'ils seraient conduit par voie aérienne. Erreur ou menace - et envers qui ? Pourquoi cet avion a-t-il été abattu ? L'évolution de la situation le laissera entendre. En attendant, l'on sait qu'ils furent tués par un tir "ami".

mercredi 24 janvier 2024

Colère des agriculteurs : la France à l'envers

 


La colère des agriculteurs s'étend en Europe, car justement la politique conduite par l'Union européenne est la source première de la dégradation fulgurante de l'agriculture dans nos pays. Cela fait des décennies que la situation se détériore, sous le slogan de l'inévitabilité du progrès. Deux agriculteurs se suicident par jour en France, étrange conception du progrès ...

mardi 23 janvier 2024

Elections présidentielles en Russie : Boris Nadejdine, le candidat de l'Occident et de la reddition


Ca y est, le clan globaliste russe, appelé "clan de la paix" par l'Occident, qui est celui de la reddition, a son candidat : Boris Nadejdine, surtout connu du grand public pour avoir fait le clown libéral sur les plateaux des show politiques télévisés, parallèlement à son activité politique pro-occidentale. Personne ne s'attend à ce qu'il remporte les élections, son rôle est ailleurs : il doit déstabiliser une situation, dont la stabilité est fragile dans ce contexte, tout en légitimant un discours discréditant l'Opération militaire, alors que la Russie a pénalisé le discrédit de l'armée. Et toute l'armada de l'opposition non-systémique, c'est-à-dire anti-russe et non pas simplement opposée à la ligne politique intérieure, relève la tête et se lance dans le combat. De l'extérieur, comme de l'intérieur.

lundi 22 janvier 2024

Billet d'humeur : si, les victimes de Donetsk sont de la responsabilité des dirigeants des pays de l'OTAN



Dimanche 21 janvier, le marché de Donetsk, une zone hautement stratégique sur le plan militaire comme vous le comprenez, a été la cible d'une attaque de plusieurs obus tirés par l'armée atlantico-ukrainienne. Etant incapables de mener une offensive contre l'armée russe, les forces de l'OTAN mènent une guerre de terreur contre les populations civiles. Ces hommes et ces femmes, qui ont osé refuser la Pax Americana, doivent être punis ! Au dernier bilan, 28 morts et 30 blessés, que des civils. Mais comme l'affirmait le ministre français des Armées, c'est un détail, de toute manière la Russie est responsable. Car dans le monde atlantiste, l'histoire a débuté en février 2022, alors que l'Ukraine était en paix depuis au moins 2014 ... Remettons les choses à leur place, pour que justement les coupables ne se fassent pas passer pour des victimes.