L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mercredi 11 mai 2022

Mer Noire : l'Ukraine et l'OTAN ont perdu la bataille de l'île aux Serpents contre la Russie


L'île aux Serpents, ou île de Zmeiny, est un caillou de quelques kilomètres carré situé en mer Noire, non loin de la Roumanie, où se trouvaient les gardes-frontières ukrainiens au début du conflit, qui furent délogés par l'armée russe sans aucune difficulté. Depuis tenue par la Russie, cette île stratégique, qui devait être reprise par les Ukrainiens pour le 9 mai sur ordre des Britanniques, a conduit à une défaite significative de l'OTAN dans cette bataille - l'armée ukrainienne et la technologie otanienne y ont été écrasés par l'armée russe.

L'île aux Serpents est considérée comme stratégique en raison de sa situation : proche de la Roumanie, à portée de tir de l'Ukraine, si elle a été prise sans combats particuliers au début du conflit, malgré Zelensky qui décorait post-mortem des soldats ukrainiens s'étant simplement rendus, l'OTAN voulait reprendre ce bout de terre.

Les Britanniques ont donc donné l'ordre à Zelensky de lancer cette opération, qui a transmis l'ordre malgré l'opposition de son état-major, qui n'y voyait pas de perspectives - et qui avait raison. Mais les autorités locales, sur des questions aussi importantes, n'ont pas leur mot à dire face aux autorités de tutelle, personne ne leur a demandé leur avis, les armes fournies doivent être utilisées comme les commanditaires le veulent.

Et les médias occidentaux sont eux aussi partis à l'attaque, des navires russes auraient été coulés, les drones turcs, pardon urkainiens attaquent l'armée russe et mènent la terreur, CNews nous fournit une belle page de propagande, à la suite de laquelle on attend la victoire triomphante de l'Ukraine :

Nous avons également eu droit à la Russie harcelée, qui semble devoir tomber rapidement :
Et pour finir cet article, la déclaration des Ukrainiens prévoyant que la Russie allait fêter le 9 mai avec cette île au fond de la mer ... Or, depuis, rien, pas une information mise en avant. Et pour cause, l'armée ukrainienne et l'armement de l'OTAN sont au fond de la mer Noire, ils ont perdu la bataille de l'île aux Serpents.

Selon le rapport du ministère russe de la Défense, l'Ukraine a perdu environ 50 hommes, 30 drones de combats, 3 bombardiers SU-24, 1 chasseur SU-27, 10 hélicoptères dont des MI-8 et MI-24 (en plus des 6, qui ont été détruits directement à Odessa), 3 navires d'assaut amphibie avec les groupes d'assaut. 

Bref, c'est une catastrophe pour l'Ukraine ... et une gifle pour l'OTAN. Cette "aventure", pour reprendre le terme justement employé par le ministère russe de la Défense au sujet de cette bataille, est très significative : significative de l'absence totale de respect de la vie humaine des soldats ukrainiens pour ces curateurs de l'OTAN, significative de la dimension "show" de cette guerre pour les donneurs d'ordre et de fonds, qui suivent leur calendrier politique. Ils sont manifestement prêts à utiliser l'Ukraine jusqu'à sa dernière goutte de sang, et c'est bien avec le sang de ses compatriotes que Zelensky paie les armes et les fonds qui lui sont attribués.






31 commentaires:

  1. La Russie n'a pas avancé de preuves de ses faits d'armes alors que les Ukrainiens ont montré de multiples vidéos de frappes réussies contre des positions antiaériennes (système TOR), une barge de débarquement ainsi que 4 vedettes rapides Raptor et un hélicoptère Mi-18 et des positions fixes frappées par des bombardiers. Il est impossible de revendiquer une victoire sur base de communiqués du ministère de la défense, des deux côtés, ayant tendance à énormément exagérer leurs propres succès. Pour l'heure, l'Île aux Serpents semble zone grise, occupée par aucun des belligérants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Ukrainiens sont en effets très doués pour les montages vidéos, la technologie a déjà été parfaitement rodée en Syrie. En attendant, l'OTAN a perdu cette bataille.

      Supprimer
    2. d'accord (avec Karine B-G)

      Supprimer
    3. Merci Karité pour la réponse

      Supprimer
    4. Cher Observateur, peut-être devriez-vous jeter un œil sur les marchés boursiers pour découvrir ce qui s'y passe.

      Pendant que la presse mainstream diffuse son scénario hollywoodien fait de succès des valeureuses forces de l'US/OTAN/Ukraine et de débâcle des vilaines forces russes, et que les spectateurs attendent qu'on leur dessine comme toujours une fin heureuse, les réalités financières sont plutôt éloquentes. Les appréhensions des investisseurs se lisent en clair dans les cotes des principaux indices boursiers.

      En Amérique du Nord seulement (États-Unis et Canada) les principaux indices boursiers dévissent fortement depuis janvier 2022 :

      L'indice S&P 500
      L’indice boursier du S&P 500, basé sur 500 grandes sociétés cotées aux États-Unis, est à un creux inégalé depuis avril 2021 et, depuis janvier dernier, l’indice s’est contracté de plus de 15 %.

      Le NASDAQ
      L’indice de référence des titres boursiers à caractère technologique, le NASDAQ, a perdu 26 % de sa valeur depuis le début de l’année, effaçant tous les gains obtenus depuis l’automne 2020.

      L’indice S&P/TSX
      L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto, essentiellement basé sur les matières premières, arrivait plus ou moins à se maintenir. Mais depuis mars, l’indice a reculé d’environ 10 %.

      Du côté des valeurs refuge, le prix de l’or est en repli de 20 % depuis la mi-avril et le bitcoin a perdu un tiers de sa valeur depuis janvier. Quant aux jetons non fongibles (NFT), ces biens numériques dont la valeur dépend de l’intérêt qu'on leur porte, il subissent une chute de plus de 90 % du volume de leurs transactions.

      En considérant ces principaux indicateurs, qui reflètent assez fidèlement les grandes tendances, on peut mesurer la perte de confiance des investisseurs dans la conduite des affaires du monde de Joe Biden et Cie.

      Mauvais augure, les perspectives de croissance sont clairement en berne.

      ________________
      Bellefontaine

      Supprimer
    5. a priori cela a bien un échec pour les ukrainiens
      https://lesakerfrancophone.fr/poutine-sur-les-raisons-du-declenchement-de-la-guerre-les-tentatives-ratees-sur-lile-des-serpents-et-dautres-infos-sur-lukraine
      le colonel Ihor Bedzai a été tué au combat lorsque son hélicoptère a été pris sous le feu de l’armée de l’air russe.
      https://gazettengr.com/deputy-commander-of-ukraines-navy-killed-in-action-says-report/

      Supprimer
    6. UN DISCOURS VRAIMENT ÉMOUVANT de V.Poutine le 09 mai. Voici quelques extraits :
      -----------------------------------
      "Malgré toutes les controverses dans les relations internationales, la Russie a toujours prôné l’établissement d’un système de sécurité égal et indivisible, dont la communauté internationale tout entière a un besoin crucial.

      En décembre dernier, nous avons proposé de signer un traité sur les garanties de sécurité. La Russie a exhorté l’Occident à mener un dialogue honnête pour trouver des solutions significatives et des compromis, en tenant compte des intérêts de chacun. En vain. Les pays de l’OTAN n’ont pas voulu nous écouter, ce qui signifie qu’ils avaient des plans totalement différents. Et nous l’avons vu.

      Une autre opération punitive dans le Donbass, une invasion de nos terres historiques, y compris la Crimée, se préparait ouvertement. Kiev a déclaré qu’il pouvait se doter d’armes nucléaires. Le bloc de l’OTAN a lancé un renforcement militaire actif sur les territoires qui nous sont adjacents.

      Ainsi, une menace absolument inacceptable pour nous était constamment créée à nos frontières. Tout indiquait qu’un affrontement avec les néo-nazis et les banderistes soutenus par les États-Unis et leurs sous-fifres était inévitable.

      Je le répète, nous avons vu l’infrastructure militaire se mettre en place, des centaines de conseillers étrangers ont commencé à travailler et des livraisons régulières d’armes de pointe en provenance des pays de l’OTAN. La menace grandissait chaque jour.

      La Russie a lancé une attaque préventive contre l’agression. C’était une décision forcée, opportune et la seule correcte. La décision d’un pays souverain, fort et indépendant."

      SOURCE : https://lesakerfrancophone.fr/poutine-sur-les-raisons-du-declenchement-de-la-guerre-les-tentatives-ratees-sur-lile-des-serpents-et-dautres-infos-sur-lukraine

      Supprimer
    7. Les discutions sur l’arrêt de l’élargissement de l’OTAN à l’est et plus précisément,à l´Ukraine avait été abordé en plusieurs reprises notamment,à Genève entre Les Présidents Biden et Poutine.Depuis des années,l’OTAN et les États Unis ont toujours ignoré les exigences russes à savoir,le statut de la neutralité militaire de l’Ukraine..LA la veille de l’intervention militaire ruse..les interlocuteurs dépêchés de l’UE ,Le Président Macron et le Chncelier allemand Schultz ont d’abord rencontré le Président Poutine et ensuite le Président Zelenski pour stopper la dynamique de confrontation annoncée par le refus systématique de Zelnski d’entrer en matière concernât la neutralité de l’Ukraine et ceci même après les propositions d’une conférence de la sécurité en Europe qui pourrait donner les assurances à l’état ukrainien sur la sécurité de son statut de neutralité.On ne connais pas les détails des entretiens de Zelenski avec Macron et Schultz mais il est probable qu’ils avaient proposé des avantages substantiels sur les plans économiques à l’Ukraine..Donc,le Président Zelenski i son gouvernement ou ceux qui dans l’ombre .auraient décidé pour eux même et le destin de l’Ukraine alors que le Président Poutine n’acceptera jamais que les pourparlers secrets du Secrétaire général de l’OTAN soit réalisé c’est à dire de faire entre l’Ukraine à l’OTAN par la «  petite porte »avec l’apprît et surtout la pression des États Unis sur les autres membres pour avaler cette couleuvre contre à la charte de L’OTAN..Soyons logiques !,Pesident Zelenski i son gouvernement n’auraient ils choisit plutôt les risques de confrontation militaire à la place de ngotation avé les garanties pour l’Ukraine de son statut de la neutralité militaire assorti probablement des avantages économiques accordés par la Russie et l’UE.De surcroîts ,ils ont opté pour les risques l’intervention militaire et ses conséquences sans s’adresser au peuple ukrainien par une référendum le laissant choisir entre la prévisible intervention militaire russe en cas il soit refusé le statut de la neutralité militaire ou le statut de la neutralité militaire de l’état ukrainien dont la sécurité sera garanti par la Russie et les états européens et approuvés lors d’une conférence des états européens sur la sécurité globale ?A méditer S.V

      Supprimer
  2. Monsieur "Observateur" devrait changer de paire de lunettes pour "observer" la réalité dans de meilleures conditions.
    Effectivement, comme l'a indiqué Karine BG, il est facile de vérifier la propagande occidentale sur l'affaire de l'île de Zmeiny (alias l'île des Serpents) :
    1 – Géographie : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_des_Serpents
    2- Propagande Cnews : https://www.cnews.fr/monde/2022-05-10/guerre-en-ukraine-pourquoi-lile-aux-serpents-est-elle-si-disputee-1213620
    3- Analyse avec faits et chiffres vérifiables (par l'excellent Moon of Alabama) : voir paragraphe 3 ici : https://reseauinternational.net/poutine-sur-les-raisons-du-declenchement-de-la-guerre-les-tentatives-ratees-sur-lile-des-serpents-et-dautres-infos-sur-lukraine/
    4- Point global de situation chez avia-pro : https://avia-pro.fr/news/ukraina-poteryala-14-samolyotov-i-vertolyotov-takzhe-30-bespilotnikov-pri-atake-na-ostrov
    Conclusion : les Ukrainiens ont toujours été des bras cassés sur le plan militaire. La situation a empiré comme on a mis dans la boucle de leur état-major les clowns de l'OTAN et la drag queen Zelenski. Du coup, les Russes se baladent les doigts dans le nez et sont en train d'infliger une pâtée mémorable aux grenouilles ukronazies qui ont essaient désespérément de ressembler à des boeufs. Le plus rigolo : après Angelina Jolie, on a eu le droit à la moitié du groupe U2 (le chanteur et le guitariste) venus faire un mini-concert dans un tunnel du métro de Kiev chanter la liberté chez des Nazis. Plus con tu meurs. Si ça continue, on va avoir le droit à un Téléthon mondial pour filer des flingues et du pognon aux oligarques de Kiev. J'hallucine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Selon Camembert-Electrique : <>. Sauf que si M. "Observateur" est en France, le prochain rdv chez l'OPHTALMO n'est pas avant janvier 2023;-). Des jumelles peut-être?, en attendant ce rdv lointain:-)

      Supprimer
  3. Observateur, Moon of Alabama relate, également, dans le Saker francophone, la rouste qu'ont pris les ukrainiens en voulant reprendre aux russes l'Ile aux serpents. Les faits sont là, libre à vous d'y croire ou pas. En matière de mensonges, de truquages et de propagande les occidentaux et les ukrainiens sont sans rivaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mot "ROUSTE" est nouveau pour moi:-). Au début j'ai cru à une erreur (la ROUTE qu'ont pris les ukrainiens ...) mais non. "Rouste" signifie "Volée de coups"(Source LaRousse).

      Supprimer
  4. Lors de la guerre 14-18, c'est le front de la Somme (et non celui de la Marne) qui a enregistré le plus de morts. Il était tenu par l'Etat major anglais qui recevait des soldats du Canada, l'Australie, de l'Inde et autres lieux de la couronne Britannique. Lors de l'opération "Jubilée" sur Dieppe le 19 août 1942, sur les 6100 hommes, 5000 étaient Canadiens. Il y eu 1200 morts et 2000 prisonniers. 106 avions, 29 chars et un destroyer furent détruits.

    RépondreSupprimer
  5. Les medias entretiennent un récit sur cette guerre qui semble tellement loin de la réalité, que si cette différence s'avère vraie, ce sera une catastrophe ahurrissante pour nos gouvernements et les medias. Sont-ils incompétents à ce point ? (Ces sanctions comme si en fait elles visaient l'Europe, etc etc, les fiascos en Irak, Lybie ...Afg... etc etc) C'est à n'y rien comprendre: par exemple, comment l'armée ukrainienne a pu se laisser encerclée comme cela semble se passer au Donbass. Et ces armes envoyées s'avérant être des... vieux stocks inefficaces... Quel est le but de tout ça? Pourquoi des tas d'experts nous présentent le 9 mai comme une date butoir pour les objectifs russes et le 9 mai, Poutine ne déclare rien qui va en ce sens, pas de mobilisation générale, pas de déclaration de guerre à l'Ukraine, rien... Je ne trouve plus les mots pour réagir à la réalité qui semble se dessiner. On nous laisse vraiment entendre que l'Ukraine peut gagner cette guerre. Les réseaux de pouvoir globaliste sont-ils à la veille de s'écrouler sous le poids de leur folie? La vérité finira par être connue et ça commence à presser... P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir une idée de l'incompétence hors-norme des mondialistes qui nous dirigent en Occident, il suffit simplement de se rappeler ce qu'est la mondialisation (des échanges) : en cherchant les coûts de production les plus bas, les mondialistes ont réussi à créer deux pôles mondiaux :
      - la Russie qui produit toutes les matières premières clés
      - la Chine qui transforme ces matières premières en produits finis.
      Tout cela s'accompagne de circuits logistiques qui agissent sur le monde comme le système circulatoire d'un animal évolué (artères, artérioles, veines, capillaires... et diverses pompes circulatoires). Nos dirigeants américains, européens et britanniques ont ignoré ce fait et en décrétant des sanctions, se sont débranchés partiellement du système circulatoire mondial, ce qui provoque en ce moment l'asphyxie partielle de l'Occident sous forme d'un cocktail toxique (inflation + stagnation ou récession).
      On applaudit ces élites hors-sol qui n'ont aucune idée de ce qu'ils font et de la façon dont le monde fonctionne. C'est grave. Et en plus, certains d'entre-eux aux USA veulent ouvertement que l'Occident entre en guerre contre la Fédération de Russie....rien que ça ! Là, on quitte l'incompétence et on entre de plein pied dans le domaine de la psychiatrie.

      Supprimer
    2. Quand je vois les commentaires dans la presse mainstream, soit on a à faire à des fabulateurs, des faux comptes, soit les gens qui se croient cultivé qui sont dans un aveuglement dangereux pour la réflexion. Les veaux et les moutons sont bien gardés par l'establishment, la preuve c'est qu'on vient d'en prendre pour 5 ans de plus. Toute personne saine d'esprit ne peut être que choqué par les montagnes de mensonges déversées tous les jours. Les autres peuvent-ils être sauvé ?

      Supprimer
    3. Pour illustrer l'incompétence suprême des élites européennes, il faut savoir qu'elles ont fait voter un embargo sur le pétrole russe (je ne sais pas si le gazole est concerné, probablement), pendant que Zelenski vient de couper l'approvisionnement en gaz de l'Europe. C'est un truc de malades : les clowns de l'UE sont en train de saborder toute la logistique et l'industrie européenne juste pour montrer qu'ils ont un pouvoir de nuisance. Poutine doit bien se marrer en ce moment.

      Supprimer
  6. Quelqu'un peut-il donner des nouvelles de la frégate "Amiral Makarov" que les ukrainiens prétendaient avoir coulé près de l'île aux Serpents le 5 mai 2022 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont prétendu l avoir touché, pas coulé.

      Supprimer
  7. Pour info, selon Gonzalo Lira qui vit en Ukraine, les officiers ukrainiens sont en train de déserter en masse :
    https://www.youtube.com/watch?v=9FFOpy630q4
    Info à vérifier mais intéressante.

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de me régaler en écoutant l'analyse de Gonzalo Lira d'hier sur l'avenir de l'Ukraine. La guerre est quasiment terminée selon lui, le sud et l'est seront annexés, et des investissements lourds et rapides seront mis-en-place pour faire de la zone de Kharkov à Odessa, en passant par la Transnistrie et le Donbass un endroit plaisant à vivre, comme en Crimée. L'Oblast de Lvov sera laissé aux Polonais avec un maximum d'Ukronazis armés pour leur créer un Vietnam-bis et les occuper un peu. L'ouest avec Kiev sera soit un champ de ruines soit un état-croupion avec un pantin sous contrôle à sa tête. Intéressant comme analyse, j'ai bien aimé. A voir : https://www.youtube.com/watch?v=x_3H5VSllMM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour .
      Cette analyse de Lyra était exprimée comme suite possible de la confrontation par V Poutine lors de son allocution du début de l'intervention lors de l'historique ukrainien.
      J'en avait tiré cette même approche ici et là.
      Merci de vos commentaires prestigieux CA.

      Supprimer
    2. Merci pour votre compliment ! Je ne sais pas si je le mérite. En ce qui concerne notre youtubeur américano-chilien, Gonzalo Lira est un très bon analyste qui habite de plus Kharkov. Il est toujours intéressant d'écouter les gens qui vivent sur place et qui ne sont pas soumis comme nous ici en France à une propagande abrutissante. Personnellement, je verrais bien une annexion totale de l'Ukraine par la Fédération de Russie mais l'analyse de Lira est plus subtile et les Russes étant intelligents et avare de leur énergie, sa théorie est pertinente car elle colle mieux à la subtilité de l'esprit russe. Cela dit, personne n'avait pensé que Poutine allait déclencher son opération spéciale qui se transforme de plus en plus en annexion, et pourtant elle a eu lieu. Les paris sont donc ouverts. :)

      Supprimer
  9. Mme Bechet comme vous faites partie des ancien(ne)s étudiant(e)s parisien(ne)s, je vous informe que le Président ukrainien a parlé et échangé en direct aujourd'hui avec les étudiants de Sciences-po réunis dans un amphi. De telles initiatives - politisation et instrumentalisation des institutions universitaires - évidemment sont controversées.

    RépondreSupprimer
  10. En tout cas, si l'OTAN avait gagné à l'île aux Serpents, ça se saurait en fanfare. Or dans nos medias touts dévoués au délire globaliste, aucune fanfare. Ni de jolie photos présentées par le misérable clown d'un drapeau ukrainien flottant triomphalement sur l'île. P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison. Sur le site de Radio-Canada (RDI), j'ai osé parler de pertes humaines et matérielles ukrainiennes à l'île aux Serpents. Mon commentaire a été désactivé. L'on cache les défaites et l'on prend pour victoire le retrait russe (Karkiv).

      Supprimer
  11. Par ailleurs, la question finlandaise (et suédoise) mérite d'être examinée. On patauge en plein absurde. La Russie intervient en Ukraine parce qu'elle ne veut pas avoir l'OTAN à sa frontière. Elle veut sa neutralité. La Finlande a la neutralité depuis 70 ans et elle est respectée par la Russie. La Finlande croit maintenant améliorer sa sécurité en adhérant à l'OTAN. La vie est ennuyeuse à ce point en Finlande? P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Finlande ne souhaite certainement pas adhérer à l'OTAN pour dissiper son ennui, mais, comme vous l'écrivez justement, pour "améliorer sa sécurité". Elle a déjà connu l'invasion de l'armée rouge, et l'actuelle intervention russe ne peut que l'inquiéter à nouveau. On la comprend. SI l'Ukraine avait fait partie de l'OTAN, elle n'aurait probablement pas subi l'agression actuelle .

      Supprimer
    2. A vous entendre, l'OTAN serait une garantie de paix. Malheureusement l'histoire, proche et lointaine prouve exactement le contraire. Vous nous proposez la thérapie des médecins de Molière, et un peu comme le covid aujourd'hui: «puisque cela ne fonctionne pas, autant recommencer». Croire qu'augmenter la menace et les provocations à l'égard d'un pays (la Russie) qui se sent (à juste titre) menacé rendra ce dernier moins enclin à se défendre, est, pardonnez-moi, d'une stupidité sans nom. Ce sont d'ailleurs les arguments même de la propagande l'OTAN. Ce sont ce genre d'arguments qui conduisent au désastre. Il serait plus juste de dire que la Finlande, comme d'autre pays, ont fait de la Russie leur ennemi juré par «intérêts» (par soumission au USA ?) et par russophobie, purement et simplement. Les services de renseignements Finlandais savent pertinemment qu'il n'est pas dans l'intention des Russes (à moins de grave menace: par exemple l'entrée de la Finlande dans l'OTAN) d'envahir la Finlande. Mais, à force de provocation, il pourrait pêut-être en devenir ainsi. Contraiement aux occidentaux et assimilés, les Russes ne bluffent jamais, et il vaut prendre en considération leurs lignes rouges.

      Supprimer
    3. Je plussoie :)
      Un certain nombre de pays en UE comme l'Italie commencent à en avoir plein le dos des conneries de l'OTAN sous contrôle d'un grabataire atteint de démence sénile à la Maison Blanche et du Pentagone rempli de généraux d'opérette qui ont fait toute leur carrière militaire derrière un bureau.
      Ils appellent à une refonte du système de sécurité en Europe et souhaitent en avoir le contrôle (ce qui me paraît tout-à-fait raisonnable surtout qu'en UE, la défense est encore inexistante, seule a France a une armée digne de ce nom avec de la dissuasion nucléaire). Si l'UE ne s'effondre pas, ce qui reste à démontrer, alors il faudra instaurer une véritable défense commune autogérée. Pas simple certes car une défense sans autorité nationale est juste une vue de l'esprit, mais ce besoin est justifiable et légitime. Les peuples en Europe ne souhaitent pas être embarqués dans des guerres décidées outre-atlantique. La Finlande vient simplement de se faire un ennemi inutilement. La Suède se prépare au même sort. Espérons que leurs besoins en matières premières énergétiques soit très limités, sinon leur PIB risque d'en prendre un coup.

      Supprimer
    4. l'UE ne peut avoir de politique de défense indépendante : l'article 42 du traité de Lisbonne dispose que celle-ci doit "respecter les obligations" découlant de l'appartenance à l'OTAN. en clair, elle lui est soumise.

      Supprimer

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.